Est-ce que vous faites bien passer votre message?

On me taquine parfois ‒ gentiment, bien sûr ‒ concernant ma façon d’écrire et les mots que j’utilise. Ces commentaires sont « BEAUCOUP trop long », « trop de mots compliqués », « as-tu arrêté pour respirer un peu? », « change de paragraphes une fois de temps en temps! » et le meilleur de tous, « j’avais besoin de quelque chose comme ça pour m’endormir ». Bon, j’ai compris, mais je me dois quand même de vous dire qu’il m’arrive de me faire complimenter pour mes travaux écrits, et pas seulement par ma mère.

Depuis que je fais partie de l’équipe de SenseAbility, j’en suis venue à comprendre à quoi un langage accessible pourrait avoir l’air et pourquoi il est tellement important. Le fait de garder l’accessibilité à l’esprit lorsque nous communiquons avec nos intervenants en affaires, notamment avec les employés, les fournisseurs, les clients et les organismes de financement, peut avoir une incidence importante sur l’engagement et la productivité dans une organisation.

La communication accessible, qu’est-ce que c’est? La définition que j’aime est celle de l’Ontario Council of University Libraries. La voici : « La communication accessible est bénéfique pour tous les auditoires parce qu’elle rend les informations claires, directes et faciles à comprendre. Elle tient compte des divers obstacles à l’accès aux informations et donne des occasions de donner une rétroaction ».

Combien de fois nous est-il arrivé de nous retrouver devant des publications savantes ou des documents de politiques que nous lisons laborieusement pour finir, en fin de compte, perplexes, frustrés et endormis à notre bureau parce que les informations étaient difficiles à interpréter? On pourrait faire valoir qu’il pourrait y avoir des endroits où de tels documents savants ont leur place et des utilisations, mais ce n’est probablement pas dans un contexte commercial. Pourquoi? Parce que les organisations qui réussissent emploient des personnes uniques qui viennent de divers milieux, dont les perspectives, les circonstances, l’éducation et les expériences de vie sont différentes et qui incluent des personnes ayant des déficiences. Tous ces facteurs ou certains d’entre eux influent sur les différents niveaux de communication et de compréhension. Si vous n’exprimez pas vos priorités stratégiques, vos objectifs, vos directives et vos valeurs en utilisant un langage clair et concis, vous pourriez exclure certains de vos intervenants de la conversation et rater d’importantes occasions de prendre connaissance de précieuses perspectives.

Le langage est un élément important du système de communication. Les méthodes que nous utilisons pour communiquer sont tout aussi importantes. Il est essentiel d’intégrer l’accessibilité dans ces méthodes communication pour nous assurer d’atteindre le plus vaste auditoire possible. Pour y arriver, il faut assurer l’accessibilité, la lisibilité et la facilité d’utilisation de nos systèmes de communication, ce qui inclut nos sites web, nos applications, nos intranets, vos vidéos, nos imprimés et nos documents de présentation.

Vous trouverez ci-dessous quelques sources d’information qui vous permettront d’amorcer votre réflexion sur votre façon de communiquer avec vos employés, vos clients et vos partenaires. Que vous soyez une grande société ou une petite entreprise, communiquer d’abord et avant tout de façon accessible peut faire une énorme différence pour vos affaires.

  1. Guide de rédaction du contenu du site Canada.ca
  2. Clear Print Accessibility Guidelines (disponible en anglais seulement)
  3. Top 10 tips for Microsoft style and voice (disponible en anglais seulement)

En passant, ce billet pourrait ne pas être aussi accessible que je l’aurais voulu. Heureusement, nous n’arrêtons jamais d’apprendre. Pour participer à la conversation, contactez-nous à info@senseability.ca.